En septembre 2018, La Ryder Cup, rencontre de golf entre l’Europe et les Etats-Unis, s’est déroulée à Saint-Quentin-en-Yvelines, à seulement 1 heure de route de Verneuil-sur-Avre. Cette compétition, qui accueille les plus grands champions du monde, a lieu successivement en Europe puis en Amérique tous les deux ans et attire 80 000 supporters à chaque édition.

Je vous l’avoue, il y a quelques mois, je ne savais absolument rien de cet événement ! Mais sa venue en France et particulièrement, aux portes de Normandie Sud Eure, est médiatisée et a éveillé en moi une certaine curiosité.

Le golf se pratique à tout âge. La grande majorité s’adonne au golf pour se délasser, se retrouver entre amis dans la nature et faire de l’exercice au grand air. Comme d’autres activités sportives, le golf nécessite des accessoires dont le coût n’est pas si élevé que ça. De nombreux clubs en France vous permettent de vous initier sans mettre votre compte en banque dans le rouge.

C’est le cas du golf du Domaine des Bois Francs qui propose des cours, initiations et stages de découverte pour adultes et enfants. Il ne m’en fallait pas plus pour me lancer dans l’aventure !

Nous voilà donc, moi et mon mari, inscrits pour une séance d’initiation un dimanche matin. Le golf des Bois Francs se situe à l’entrée du Center Parcs. Il dispose de son propre parking. Sa clientèle est donc composée de vacanciers et d’habitants de la région environnante.

Nous entrons par le Club House, un bâtiment modeste composé d’un petit restaurant à la décoration sobre et décontractée et d’une boutique d’accessoires de golf. Au comptoir, Fatima nous accueille tout sourire et nous présente Benoît, notre moniteur. Ce dernier a l’allure d’un professionnel expérimenté : large d’épaules, vêtu d’un pantalon de lin, de chaussures à crampons et d’une casquette, il nous tend une poignée de main ferme et dynamique. Il porte sur son épaule avec une facilité déconcertante, un sac de golf qui semble peser une tonne !

Aujourd’hui, nous ne sommes que 4 inscrits. Nous partagerons donc cette expérience avec un jeune couple de vernoliens.  Afin de me préparer aux éventuelles moqueries, j’annonce la couleur : « je n’y connais rien au golf et je suis nulle au mini-golf !« . La jeune femme me sourit et me répond « pareil pour nous! ». Benoît nous met tout de suite à l’aise et nous déclare « il n’y a pas de mauvais élèves, il n’y a que des mauvais professeurs ! ».

Après nous avoir équipé de clubs homme / femme, droitier / gaucher, nous sortons du Club House pour nous rendre quelques mètres plus loin au Practice. Cet anglicisme désigne le terrain d’entraînement, ici couvert.

Commence alors la partie théorie. Le but du jeu consiste à effectuer, sur un parcours défini, le moins de coups possible. Sur chaque trou, il y a un « par », soit le nombre de coups standard fixé pour le terminer. Généralement, un parcours compte 18 trous mais il peut aussi n’en comporter que 9, voire moins. S’en suit une vue d’ensemble du matériel utilisé, du terrain et une petite leçon de vocabulaire : le fairway, le green, le fer, le bois, le putter, les tees…etc.

Rappelons que le golf est un sport. Quelques mouvements d’échauffement s’imposent donc. A l’aide d’un club, Benoît nous invite à reproduire quelques gestes d’étirement, de flexion et de rotation.

Puis, il nous remet à chacun un panier de 70 de balles. Quelques règles de sécurité pour ne pas se blesser, mais surtout éviter d’éborgner nos voisins, et nous voilà installés sur le « pas de tir ». Benoît nous invite dans un premier temps, à frapper quelques balles de manière instinctive. Nos coups sont lamentables… Pourtant, le moniteur reste concentré et nous observe sérieusement. Puis, il nous arrête et nous montre la position à adopter. De nouveau, il nous invite à reprendre nos frappes. Pour certains, le geste est meilleur. Pour d’autres, la position, qui ne nous semble pas naturelle, nous raidie et nous rend encore plus maladroit. Alors Benoît nous arrête une fois de plus et nous montre le bon geste.

Pendant 30 minutes, nous allons alterner la pratique et la leçon. Au fur et à mesure de notre progression, le moniteur corrige la posture, le regard, le geste, la souplesse, la coordination des mouvements… Son œil perçoit le moindre détail. Il est même capable de deviner, à notre gestuel, que untel a pratiqué du tennis et untel, de la musculation, que untel a des problèmes de dos et untel a une crampe !

Je suis subjuguée par la rapidité avec laquelle nous intégrons les informations et par les progrès impressionnants dont nous sommes capables ! Bien que mon poignet commence à devenir douloureux, je me sens de plus en plus à l’aise dans l’exercice. Ma balle dépasse parfois la limite des 80 mètres et j’en arrive à me demander si c’est bien moi qui fait cela !

Pour cette première partie d’initiation, nous avons utilisé un fer n°7, le club qu’on utilise généralement pour jouer sur la première partie d’un parcours.

Benoît nous emmène alors sur le green. C’est la dernière partie d’un parcours, celle où se trouve le trou. Ici, l’herbe est très courte (quelques millimètres). On a la sensation de marcher sur du velours !

Benoît nous invite à prendre un putter. Il s’agit d’un club similaire à celui du minigolf . Il est employé pour propulser la balle sur de courtes distances. Ce qui me semblait être le plus simple dans une partie de golf est en fait très délicat ! En effet, à l’opposé du minigolf où la balle doit être poussée avec plus ou moins de force, le putter se manipule avec beaucoup de délicatesse. Le terrain est tellement doux et ras que la moindre impulsion fait partir la balle à des kilomètres ! Il faut prendre en considération le sens de la tonte, l’inclinaison du sol et la distance entre la balle et le trou. Une pratique qui demande beaucoup de patience et de concentration !

Déjà une heure s’est écoulée. L’initiation touche à sa fin. J’ai encore mille questions à poser, tant de choses à comprendre et à expérimenter !  Benoît nous remet un fascicule sur l' »essentiel des règles de golf » et un document d’information sur les stages et formations dispensées dans ce club. Nous le remercions chaleureusement. Cette expérience a été très instructive et motivante. Le moniteur a fait preuve d’une patience et d’une pédagogie hors du commun.

J’avoue avec un peu de honte, que je craignais de me trouver dans une ambiance un peu « snob », entourée de joueurs hautains, me dévisageant avec mes tennis et mon short du dimanche. J’avais peur de m’ennuyer à ce jeu qui ne me semblait ni sportif, ni compliqué. 

Pratiquant une activité sportive chaque semaine, je suis surprise de me sentir légèrement courbaturée et fatiguée. La concentration dont j’ai dû faire preuve m’a épuisée. La répétition des gestes, amples et précis a fait travailler des muscles qui m’étaient jusqu’alors inconnus. Par dessus tout, j’ai été agréablement surprise par l’ambiance sur le domaine : un personnel souriant, une ambiance conviviale, des joueurs (novices comme confirmés) qui se saluent, se côtoient dans le respect des règles de sécurité et  sans jamais se juger. 

Vraiment, cette initiation a véritablement changé ma vision du golf. Une expérience que je recommande à tous, petits et grands !

Dimanche 18 septembre 2022 : journée portes ouvertes

Le Golf de Center Parcs les Bois Francs organise une journée portes ouvertes pour tous de 10h à 17h. Une belle occasion de découvrir ce sport et de s’initier. Réservation au 02 32 60 50 02 ou golf.bf@groupepvcp.com